Une notaire accomplie, un modèle pour la relève...

Stéphanie Baribeau, Notaire

Une notaire accomplie, un modèle pour la relève.

C’est avec une grande générosité que Me Stéphanie Baribeau nous a rencontré, dans l’un de ses bureaux de la Rive-sud, et a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions sur les enjeux du notariat d’aujourd’hui.

Me Stéphanie Baribeau, notaire

C’est une femme d’affaires accomplie, une notaire et une mère, confiante et sereine, qui nous a confié les grandes lignes de son parcours professionnel et ce qui a motivé son choix de carrière.

Ce qui a motivé son choix de carrière…  

Me Baribeau a débuté ses études collégiales en éducation à l’enfance, puis a bifurqué vers le programme de techniques juridiques, où elle s’est découvert un fort intérêt pour le droit du travail.

Par la suite, elle travaillera 2 ans comme technicienne juridique en même temps qu’elle entreprend un certificat en droit du travail et droit social à l’Université du Québec à Montréal afin de se perfectionner.  Cependant, elle constate que sa passion pour le droit demeure inassouvie et elle débutera son droit à la même Université avec l’optique de devenir avocate en droit du travail. Lors de sa 2e année de BAC, une incontestable passion pour la rédaction se dévoile, combinée aux judicieux conseils et constats de ses professeurs, elle ne peut ignorer cette voie qui se dessine clairement vers le notariat.

Me Baribeau effectuera son stage chez Me Josée Roy, notaire, y travaillera pendant 3 ans, pour ensuite faire l’acquisition de son greffe, ainsi que de son bureau en 2014.

Depuis plus de 4 ans, et ayant su s’entourer d’une équipe compétente et dynamique, près de 2000 dossiers de succession et testament, de droit immobilier et de mandats en cas d’inaptitude, y sont annuellement traités.

Mais qu’est-ce qui justifie son succès en affaires ?

Me Baribeau nous confie que son expérience comme technicienne juridique et comme notaire employée constitue certainement la clé de son succès. La compréhension du travail à tous les échelons représente un atout important pour un gestionnaire.

Quels sont les difficultés actuelles, les enjeux du notariat ?

Les coûts d’activités, la forte compétition tarifaire entre les notaires, mais aussi, la responsabilité qui a été élargie par la Chambre des notaires du Québec et par les tribunaux au cours des dernières années. L’augmentation de cette responsabilité a pour incidence, d’obliger le notaire à investir plus d’heures dans certains dossiers.

D’autre part, prenons l’exemple du domaine de l’immobilier. La facture est de plus en plus forfaitaire, les notaires réduisent parfois les prix de l’acheteur, qui en bénéficie au détriment du vendeur. Résultat, plusieurs acheteurs se tournent vers le notaire le moins cher sans même effectuer une comparaison des services offerts. On se retrouve avec une concurrence quelque peu injustifiée.

Enfin, elle ajoute que : « l’accessibilité à l’information via l’internet constitue une autre embûche pour le notaire. Les gens y retrouvent des informations parfois erronées, parfois qui ne s’appliquent pas (exemple : une loi Ontarienne), ou encore, qu’elles sont mal interprétées. »

Finalement, elle nous confie que la difficulté d’obtenir de la main-d’œuvre qualifiée constitue aussi un obstacle à la profession.

Si vous aviez une baguette magique, que changeriez-vous à la pratique notariale?

D’abord, elle aimerait que la perception du public change. Elle mentionne que le notaire est trop souvent perçu comme quelqu’un qui remplit des formulaires. Il faut que notre rôle de conseiller soit mieux compris du grand public.

De plus, Me Baribeau souhaiterait que la CNQ augmente sa visibilité, qu’elle soit plus présente dans les médias, afin de mieux promouvoir la vocation.

Enfin, elle nous confie qu’un notaire ne devrait pas pouvoir ouvrir un bureau sans avoir de l’expérience. La CNQ devrait exiger qu’un nouvel assermenté acquière une expérience pertinente avant de se lancer en affaires, comme c’est actuellement le cas pour les comptables qui graduent.

Quel conseil donneriez-vous à un(e) notaire qui débute sa carrière ?

Elle n’hésite pas un instant pour répondre : « Ceux qui souhaitent se partir en affaires, je leur suggère de se spécialiser, de se concentrer dans un champ d’expertise et de le maîtriser. » De plus, elle mentionne qu’il vaut mieux trouver sa voie, essayer différents champs de pratique, avant de se lancer.

Qu’est-ce que vous aimez de votre logiciel juridique ProCardex ?

Me Baribeau et ses collaboratrices utilisent le logiciel juridique ProCardex depuis plusieurs années. Elle nous mentionne qu’elle apprécie la gestion des dossiers par utilisateurs, l’envoi et l’intégration des courriels via les dossiers, la simplicité de la comptabilité en fidéicommis intégrée dans ProCardex et l’accessibilité aux données à partir du Cloud.

Généreuse, elle s’implique…

Me Baribeau a commencé très tôt à donner de son temps — le bénévolat a toujours fait partie de sa vie. Cela lui a valu une Bourse universitaire pour son implication comme bénévole.

Association des retraitées et retraités de l’éducation du Québec
Source : http://devenezbenevole.org/

Aujourd’hui, toujours très impliquée, Me Baribeau est conférencière pour l’AREQ (Association des retraitées et retraités de l’éducation du Québec), dans des centres de personnes âgées et certaines des bibliothèques municipales. Ses conférences portent notamment sur les Testaments-Mandats, le droit de la personne et les Successions.

Elle siège au comité d’organisation du Défi des pères Noël de la Fondation Hôpital Pierre Boucher et elle est sur le conseil d’administration du Centre d’action bénévole de Saint-Hubert (CABSH).

Une Notaire accomplie, que dire de plus ?

À la fois gestionnaire, notaire, conférencière, maman… Me Stéphanie Baribeau, est une notaire inspirante qui a su se construire une carrière qui ne manque pas de piquant !

Elle est la preuve que les limites n’existent que dans nos pensées. Notre équipe vous remercie pour votre témoignage et vous félicite pour votre travail et votre engagement.

La Solution INT

Laissez un commentaire